09-11-2021

Consolidation au top lors de la quatrième journée du Tunisia Desert Challenge

La quatrième étape du Tunisia Desert Challenge a provoqué relativement peu de changements. En SSV notamment, ce fut un jeu de secondes entre les premiers tandis que Philippe Lambilliotte et Karoly Fazekas renforçaient leur position au classement auto et camion. Gwen Backx est toujours en tête dans les motos.

L’épreuve de mardi consistait principalement en des pentes plus rapides. Le test était plus ou moins divisé en trois parties dont la première partie était assez rapide, la deuxième partie apportait un peu plus de challenge aux participants et dans la troisième partie l'accent était mis sur une grande partie du parcours où la navigation était assez difficile. Cela signifiait que certains participants perdaient du temps dans la phase finale, mais en général les différences étaient raisonnablement limitées. Et c'est – comme il semble maintenant – le prélude à une journée hache de guerre mercredi, alors qu'il y a environ 80 kilomètres de dunes au programme.

Motos

Tomas de Gavardo a couru pour gagner mardi dans l'étape de 267 kilomètres et a également signé le meilleur temps à l'arrivée. Cependant, le jeune chilien a vu la victoire de la deuxième étape lui filer entre les doigts lorsque les pénalités de temps ont été ajoutées au total. En conséquence, la victoire est revenue au Portugais Mario Patrao, qui a de nouveau fait de bonnes affaires. De Gavardo a terminé deuxième, à trois minutes de Patrao. Duong Nguyen Khoa a terminé troisième devant le leader du classement général Gwen Backx et Joris Van Dyck.

SSV

Dans la classe SSV, il s'agissait à nouveau d'un deuxième match le quatrième jour. Pour la deuxième fois, la victoire revient au Suisse Stéphane Zosso, qui cette fois garde Martin van den Brink derrière. L'écart était de 21 secondes en faveur de Zosso, qui prenait ainsi un peu de son retard au classement. Jasper Versteijnen a terminé quatrième tandis que Stephan Chambon et Richard Doux ont complété le top cinq.

Andre Thewessen est l'un des noms bien connus de la classe SSV, prenant la course en Tunisie à l'approche du Rallye Dakar qu'il disputera en janvier. Après une troisième journée difficile, Thewessen a reculé pour atteindre l'arrivée en un seul morceau. "Aujourd'hui, nous venons de terminer à nouveau, mais c'était un peu différent hier", a déclaré Thewessen. « Hier, je voulais aborder les dunes avec une bonne vitesse. J'ai vu autour de moi un champ de bataille de voitures toutes entassées. La première partie s'est plutôt bien passée pour nous, jusqu'à ce que la catastrophe nous frappe aussi. J'ai descendu une petite dune et la dune suivante était perpendiculaire à celle-ci. Cela a mal tourné pendant un moment, nous étions coincés. Aujourd'hui, nous avons pris les choses un peu plus facilement et nous sommes tout de même arrivés dix-septièmes. Nous ne participons plus au classement, mais nous avons à nouveau acquis beaucoup d'expérience.

Voitures et Buggy's

Dans les voitures et les buggys, les deux premiers étaient des participants belges. Philippe Lambilliotte a de nouveau remporté la victoire pour Erwin Imschoot. La différence était significative à environ huit minutes. Imschoot à son tour fait aussi de bonnes affaires avec la deuxième place, il garde le concurrent Agostini Rizzardi loin derrière. Le top cinq était complété par deux équipes néerlandaises : Rik van den Brink était quatrième, juste devant Ronald Schoolderman. Après la malchance de lundi, Pedro de Uriarte et Olivier Imschoot repartent, ils terminent sixièmes.

Camions

Karoly Fazekas a remporté la victoire pour la deuxième journée consécutive. Timmermans a renforcé sa position au classement avec la deuxième place, Paolo Calabria a terminé troisième devant Paul Verheyden. Peter van Delm a eu beaucoup de malchance lundi, mais a récupéré avec une cinquième place.

Don't limit your challenges. Challenge your limits.